Felipe Pantone hypnotise la planète street art

Felipe Pantone casse les normes du street art et sillonne le monde pour réaliser des pièces uniques. Portrait d’un artiste hors du commun.

Pantone aka PANT est un artiste originaire d’Argentine. Il découvre le graffiti à l’âge de 12 ans. Il passe une année en Angleterre pour étudier l’art mais trouve rapidement les cours superflus et abandonne sa formation. Il reconsidère sa vision de l’apprentissage et décide de se constituer sa propre perception de l’art à travers les voyages et la pratique.

PANT profite de cette liberté conceptuelle pour développer et perfectionner son style unique. Il intègre rapidement l’équipe des « Ultra Boys », un collectif international de street-artistes qui revendiquent une nouvelle forme de graffiti, une esthétique imprégnée de Marvels et de mathématiques abstraites futuristes. Cette période lui permet de connecter avec d’autres sensibilités.

Pantone désigne José María Yturralde, Frédéric Platéus, ou encore Herb Lubalin comme principales influences dans son travail. Présent sur tous types de supports (murs, trains, galeries), ce street-artiste s’est rapidement fait une renommée dans le milieu de l’art grâce à son style très graphique.

Parlons de son style : un mélange de typographie abstraite et de formes géométriques futuristes très ancrées dans l’ère du « numérique ». La plupart de ses œuvres proposent un contraste entre la vivacité des couleurs et la neutralité du blanc et du noir. Leur mariage donne un résultat presque hypnotique. On vous laisse apprécier ce cliché pris à Las Vegas l’an passé.

Aujourd’hui il sillonne le monde avec sa créativité, Taiwan, Miami, Brisbane ou encore Ibiza et travaille en partenariat avec des festivals de musique pour réaliser des prestations sur mesure.  En 2015 il s’essaye au motion design en signant le clip de DJ Soak ft Anderson Paak « Run Away ». Nous, on adore …

Voir plus de Pantone > ici <

 

Par Théo Ragozzino

 


Crédit : Felipe Pantone

Partage avec tes amis sur